Délestages, Bangui bientôt dans le noir…

Déjà que l’électricité n’a jamais fonctionné parfaitement, la ce sera des mois de coupures…

Bangui, la capitale centrafricaine connaîtra de longs mois de délestages, à compter de ce 04 mai 2016. En effet, les centrales hydroélectriques de Boali I et II  qui alimentent la ville seront arrêtées pour la réalisation de travaux qui dureront 3 mois.

les centrales hydroélectriques de Boali
les centrales hydroélectriques de Boali

Cette annonce a été faite par François Bangazoni, le directeur général de l’Enerca, la société en charge de la fourniture électrique dans le pays. Il a en outre révélé que les travaux porteront sur le remplacement des turbines des infrastructures devenues obsolètes, puisqu’en service depuis 1946.

Ces arrêts réduiront encore le temps de fourniture d’électricité dans la capitale qui n’était que de 8 heures par jour.

L’Enerca a prévenu que ce délestage sera important, car elle n’utilisera que des groupes thermiques pour la fourniture d’électricité. Elle a, par conséquent, conseillé aux habitants de prendre leurs dispositions pour ne pas être trop affectés par le rationnement à venir.
La République centrafricaine a un taux d’électrification de 10,8% selon la Banque mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here