La population de Ndélé paniquée par la présence des hommes armés

Les habitants de Ndélé sont inquiets suite à l’arrivée dans la ville d’une équipe des éléments du MPC, une branche de la Séléka dirigée par le général Al khatime

Des exactions dans les périphériques de Ndélé sont attribuées à ces hommes armés.

La présence de ces hommes armés a été confirmée au RJDH par plusieurs notables contactés dans la ville. Ces sources ont fait savoir que cette arrivée a créé un sentiment de peur au sein de la population de Ndélé.

le Général Al khatime
le Général Al khatime

Selon nos informations, ces combattants ont commencé à commettre des exactions « de nombreux hommes armés sont entrés dans la ville. Il s’agirait selon nos informations des éléments du général Al katime. Ils commettent déjà des exactions dans les villages proches de la ville. Pour le moment, c’est la peur qui gagne du terrain » a expliqué un notable qui a requis l’anonymat.

Ces hommes armés font leur apparition à Ndélé alors qu’une équipe de Chinois se trouve dans cette ville pour la prospection du pétrole centrafricain signalé dans la région.

De sources dignes de foi, les activités dans la ville sont paralysées à cause de cette présence « avec cette présence, la ville est au ralenti. Plusieurs activités sont bloquées. », a fait savoir une autorité locale.

Selon un notable, la méfiance prend de l’ampleur depuis l’arrivée de cette équipe « au sein de la population, il y a de plus en plus de méfiance. Certains habitants de Ndélé accusent d’autres d’être complices de ces hommes armés et cela pollue l’atmosphère et fragilisé la cohésion qui était en train de revenir. Je pense qu’il faut une réaction pour éviter le pire » a précisé cette source.

Un habitant de la ville a déploré la passivité de la Minusca face à cette situation « nous sommes dans la peur malgré la présence du contingent pakistanais de la Minusca qui se trouve ici. Je pense qu’il y a une certaine passivité des casques bleus » a t-il dénoncé.

Le porte-parole de la Minusca n’a pas été disponible pour apporter des précisions sur ce dossier.

Les déplacements des groupes armés se sont multipliés ces derniers temps dans la partie nord du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here